Top
Laboratoires Théa

Définition

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

La  sécheresse  oculaire,  également  appelée  syndrome  de  l’œil  sec,  est  une  irritation  chronique de la surface de l’oeil, conséquence d’anomalies dans la quantité et/ou dans la composition des larmes. 

Les larmes, produites par les glandes lacrymales, sont composées d’eau et de sel. De plus, de faibles quantités de protéines et  de lipides (corps gras) sont apportées par des cellules (cellules à mucus, situées dans la conjonctive, fine membrane qui recouvre le blanc de l’œil) et des petites glandes (glandes de Meibomius) situées dans les paupières. Les clignements réguliers des paupières permettent de mélanger et d’étaler ces différents composants, qui forment ainsi un film hydratant, lubrifiant et protecteur qui adhère à la surface de l’œil, appelé « film lacrymal ».

Dans certaines circonstances, la production des larmes, des protéines ou des lipides est perturbée :

. la quantité de larmes peut être insuffisante, soit par diminution de leur production, soit par évaporation excessive[i] ;

. la production de lipides ou de protéines peut être altérée, ne permettant pas de former un film protecteur efficace à la surface de l’œil. Dans ce cas, il arrive même que la production de larmes augmente, induisant un larmoiement, sans améliorer la situation puisque ce sont les autres composants essentiels du film lacrymal qui manquent.

Dans les deux cas, le résultat est le même : la surface de l’œil n’est pas assez hydratée ni lubrifiée, ce qui produit une irritation chronique et entraîne des symptômes voire des complications.

 

Plus d'informations sur la sécheresse oculaire : 

 

 

 


[i] 2007 Report of the International Dry EyeWorkShop (DEWS). The Ocular Surface. 2007 ;5(2). Special Issue